2015 Taxe Carbone: Le Québec un leader contre les changements climatiques

Dès janvier 2015, le prix de l’essence repart à la hausse. Les hausses des prix de l'essence, du mazout et du gaz, sont attribuables à l'entrée en vigueur du marché du carbone en janvier. Le marché du carbone existe depuis deux ans, les consommateurs ne seront maintenant plus épargnés. L’écotaxe occasionnera une hausse minimale de 1,9 cents le litre selon le prix actuel de la tonne au Québec et en Californie.

Officiellement lancé en 2013, le marché du carbone québécois, Système québécois de plafonnement et d’échange de droits d’émission de gaz à effet de serre se liait à celui de la Californie dans le cadre de la Western Climate Iniative (WCI). Les revenus sont versés au Fonds vert et réinvestis dans la mise en œuvre du Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques (PACC 2013-2020). Les mesures contribueront à réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES), à s’adapter aux impacts des changements climatiques et à accélérer le virage vers une économie forte. 11 États ou provinces devaient participer au marché du carbone en Amérique du Nord. Seuls la Californie et le Québec ont décidé d’aller de l’avant à ce jour. Le Québec désire être un leader contre les changements climatiques.

Les québécois sont les plus taxés sur l’essence et paient 50 cents de plus le litre en moyenne. Décideront-ils de s’approvisionner auprès des autres provinces? En 2015, le marché entre dans sa deuxième phase et les consommateurs d’énergie seront mis à contribution. Les producteurs et les importateurs de pétrole devront compenser leurs émissions de CO2 pour les hydrocarbures livrés sur le marché québécois et les consommateurs pollueurs en paieront le prix et devront diminuer leur consommation. Dès le début de l’année, les distributeurs pétroliers devront calculer les émissions de GES créés par les litres de pétrole vendus. Ils devront acheter des crédits supplémentaires dépassé un certain quota dans des enchères organisés conjointement par le Québec et la Californie. Les fonds des ventes seront versés dans les coffres du Fonds vert. Comment sera utilisé cet argent par le gouvernement? L’argent permettra-t-elle d’investir dans des alternatives de transport pour le consommateur?

Au Québec, depuis 2012, les grands émetteurs, comme les alumineries, ont été mis à contribution et devaient payer des redevances de 1 cent le litre, la vente  de crédits a rapporté une centaine de millions de dollars. En 2015, cela devrait rapporter plus d’un demi-milliard et d’ici 2020, si les unités de carbone sont vendues aux enchères plus de 3,5 milliards devraient être encaissés par le Québec. Puisque l’ancienne redevance est éliminée, les distributeurs évaluent qu’ils devront payer environ 2 cents le litre de pétroles vendus de plus et le facture aux consommateurs. Pourquoi avoir retiré l’ancienne  redevance aux distributeurs?

Des États comme l'Oregon et Washington aux États-Unis se joindront éventuellement peut-être au Québec et à la Californie d’ici 3 ou 4 ans. Les marchés du Québec et de la Californie seuls sont étroits et manque de liquidité. Ils peuvent plus difficilement manipuler le marché. D'ici 2020, le gouvernement va augmenter le prix plancher des crédits d'émission de GES et diminuer le nombre de crédits disponibles. Théoriquement, il n’y a pas de limite car il n’y a pas de prix plafond sur les crédits et sur le baril.

Le prix de la tonne de carbone actuellement à moins de 12$ pourrait grimper rapidement à cause des spéculations à 30$ ce qui occasionnerait une augmentation à la pompe de 6 cents le litre au lieu de 2 cents avec le prix actuel. Aucune protection ne garantit dans le marché l’augmentation du prix de la tonne. Selon l’Association canadienne du carburant, cela crée une hausse de 40 à 50$ annuellement pour une maison moyenne chauffée au mazout et de 30 à 35$ au gaz naturel. Pour les automobilistes, selon le Club automobile (CAA), il en coûtera 22$ de plus en moyenne pour 15 000 km par année. Une augmentation de 6 cents à la pompe triplerait ces dépenses.

http://www2.publicationsduquebec.gouv.qc.ca/dynamicSearch/telecharge.php?type=3&file=/T_1/T1R1.HTM

http://www.lapresse.ca/le-soleil/affaires/consommation/201309/19/01-4691251-le-prix-de-lessence-pourrait-grimper-de-15-.php

http://www.journaldemontreal.com/2014/07/01/une-hausse-de-lessence-de-19-cent-minimum-des-2015

http://www.mddelcc.gouv.qc.ca/changements/carbone/index.asp

http://www.mddelcc.gouv.qc.ca/ministere/fonds-vert/

http://www.rncan.gc.ca/energie/prix-carburant/4940

 http://gasprices.caa.ca/fr/

 http://www.sentex.net/~crfa/index.html

Tags: 

Vous allez sauver la Terre par partager et / ou tweeter